Ecologie,  Lifestyle

Défi zéro déchet : 1 bocal pour 1 an

Eh bonne année vous ! Comment ça va ?

Alors, ces résolutions santé/écologie ça se passe comment ? Je vous conseille de ne jamais utiliser ce mot, mais de plutôt parler d’engagement, d’intention ou de décision. C’est bien plus sérieux et ça vous impliquera beaucoup plus ! Pour ma part je me suis lancée un défi zéro déchet.

Mon défi zéro déchet

Pour ma part, je me suis lancée un défi sacrément gonflé : avoir en guise de poubelle (déchets non recyclables) pendant 1 an, un bocal d’1L. Ce bocal je l’ai appelé Jean-Marc pour lui donner un petit côté fun, et je promets de le nourrir le moins souvent possible…

Pourquoi ?

Pour info, je suis déjà dans une démarche zéro déchet depuis environ 2 ans. Sauf que, par soucis de confort, je me laissais encore aller dans certaines situations. Cela me coûtait des emballages plastiques qui finissaient encore et toujours dans ma poubelle que je ne voyais au final pas réduire. Je ne me sentais pas cohérente non plus avec mes choix de consommation, il fallait que je sois plus radicale. L’emballage plastique du tofu, de la pâte brisée pour la quiche, du shampoing solide, les bouteilles d’huiles végétales de chez Aroma-zone, etc. Et je ne parle pas des repas livrés à domicile via Deliveroo sur Pizzahut, Sushishop ou Subway… Quand on est contre des enseignes, bah il ne faut pas leur donner de l’argent, surtout pour qu’ils nous livrent des déchets.

C’est à ce moment là que j’ai décidé ce challenge : éliminer le plastique, faire au mieux ce défi zéro déchet, et si je n’ai pas le choix prendre l’emballage le moins pire (papier, carton, verre). Ça implique aussi des choix étiques (plus de livraisons à domicile), afin d’être cohérente avec mes valeurs. Il y en a qui diront que je me prive de beaucoup de choses. Oui et non, je suis très heureuse de devoir faire marcher mon cerveau pour la bonne cause et trouver d’autres solutions ! Car s’il y a des familles qui peuvent avoir un bocal de confiture de déchets en un an, je peux largement le faire aussi. C’est une question de volonté. Je n’inclus pas Oliv’ dans ce challenge, même s’il fait des efforts de son côté, c’est un défi que j’ai décidé de faire seule. 

Ce ne sera pas facile (car oui, tout tourne autour du plastique), mais j’y crois et je ne lâcherai rien 😃. Je vous tiendrai au courant de mes démarches, solutions, astuces au fur et à mesure.

 

A bientôt ⭐

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *